EU opinion & policy debates - across languages | BlogActiv.eu

Et si en matière de numérique, l’Europe avait également une voix à faire entendre ? C’est la mission que s’est assignée depuis dix ans le Safer Internet Day, une journée de réflexion et de sensibilisation aux dangers du Web.

Limiter les risques de cyber-bullying. Protéger les enfants de certains contenus non adaptés. S’assurer que la généralisation de l’utilisation des médias sociaux se fasse de façon responsable. Autant de problématiques qui émergent depuis qu’Internet est entré dans les foyers… et qui restent pour beaucoup sans réponses.

Car si le Web a été conçu comme (et demeure largement) un espace de liberté et de partage, il n’en demeure pas moins indispensable de se poser quelques questions relatives à la protection des plus jeunes. Et notamment celle-ci : existe-il des alternatives au chaos d’un Web dérégulé ?

Et c’est là que le bât blesse quand on voit le trolling généralisé de certains articles : Internet, et l’anonymat qui y est lié, ne fait pas ressortir que les plus belles facettes de l’âme humaine. Et si un adulte peut prendre du recul par rapport au flot d’immondice qui circule par moment sur la toile, la situation est plus difficile pour les enfants et les adolescents.

La charte du Safer Internet Day, organisé et co-financé par la Commission européenne, préconise ainsi :

Droit à la non-discrimination, au bien-être, à l’exercice de ses droits, à l’éducation, à la liberté d’opinion et d’expression, à la protection de la vie privée, à l’information, à la protection contre les dangers, aux loisirs… la Convention Internationale des Droits de l’Enfants s’applique bien évidemment également en ligne.

L’édition 2013 de l’évènement sera notamment consacrée à la thématique des droits et responsabilités en ligne. En partant du principe que de nombreux jeunes ignorent qu’ils ont à la fois des droits et des devoirs quand ils s’expriment en ligne, les organisateurs veulent les inciter à réfléchir à leurs pratiques.

L’évènement doit notamment être retransmis toute la journée par le biais d’une Webradio baptisée #Vivoice et produite par Vivendi, l’un des partenaires privés de l’évènement. (La page de la Webradio)

Author :
Print
EurActiv Network