EU opinion & policy debates - across languages | BlogActiv.eu

Hier soir à la télévision française, le président de la République l'a rappelé, les marchés sont mondiaux, la régulation est au mieux nationale quand elle existe, c'est l'une des orgines de la crise qui nous vient en partie des Etats-Unis. Dans quelques semaines le G20 qui rassemblent 20 des premières puissances économiques mondiales va se réunir sur ce sujet à Londres début avril. Si nous Européens n'arrivons pas à nous mettre d'accord entre nous d'ici là puis à définir un cadre général avec les Etats-Unis d'Obama avant dette échéance, ce G20 accouchera d'une souris et rien ne changera. La Commission européenne doit vite faire des propositions (règles communes, organisme européen de supervision des marchés financiers permettant d'éviter que certains ne profitent des failles de réglementation...). Et la France, dans la dynamique de sa présidence européenne, doit continuer à s'engager à faire pression sur les Etats-membres mais aussi la présidence tchèque qui est réticente à cette approche pas assez libérale à son sens. Le début public sur ce sujet est trop mou alors qu'il est capital. Author :
Print
EurActiv Network