EU opinion & policy debates - across languages | BlogActiv.eu

Les graves malentendus qui sont en train de naître à l’occasion des évènements récents du Tibet et des Jeux Olympiques, m’amènent à prendre la parole car ce qui se passe montre la nécessité de poursuivre à tout prix et d’amplifier le Forum China-Europa.

Les échos qui nous parviennent de Chine montrent que l’incompréhension à l’égard des réactions européennes va bien au-delà des cercles gouvernementaux. Cette tension et ses retentissements populaires de part et d’autre sont une parfaite illustration du diagnostic qui a fondé notre second Forum, en octobre 2007. Si nous lui avons donné cette grande ampleur, si nous avons voulu en faire l’amorce d’un dialogue entre sociétés, c’est parce que nous sentions qu’au-delà des bonnes relations officielles entre la Chine et l’Europe, un fossé était en train de se creuser.

Du côté européen, la Chine est devenue le symbole d’une mondialisation menaçante. La plupart des Européens sont convaincus que la prospérité et la puissance nouvelle de la Chine résulte du fait qu’elle ne respecte pas vraiment les règles du jeu internationales. Et, du côté de la Chine, le sentiment prévaut, notamment chez les jeunes, que l’Occident s’opposera à ce que la Chine redevienne la grande puissance qu’elle était jusqu’au 18è siècle. Nous percevons aussi très bien, étant à l’écoute des deux sociétés, que l’opinion occidentale ignore ou feint d’ignorer l’histoire des relations entre l’Europe et la Chine alors que l’opinion chinoise s’est forgée autour de l’humiliation qu’ont constitué pour elle le 19è et le 20è siècles.

Nous pensons que cette incompréhension, aux racines profondes et aux conséquences incalculables si elle se perpétuait et s’approfondissait, ne peut être dépassée que par le dialogue.

Le second Forum a montré tout à la fois que Chinois et Européens faisaient face à des défis communs mais aussi qu’entre Européens d’un côté et entre Chinois de l’autre existaient de grandes divergences de point de vue. Le Forum s’est conclu avec mille personnes qui s’étaient mutuellement découvertes et voulaient travailler ensemble dans un esprit de respect mutuel et d’exigence intellectuelle sur les défis qui nous unissent. Ils n’y a pas d’autre voie pour construire la paix et l’avenir. C’est ce que les évènements actuels démontrent.

Author :
Print
EurActiv Network